Greffe de cheveux
la chute des greffons est-elle normale ?

chute des greffons

Vous avez fait votre greffe il y a un peu plus d’un mois et vos cheveux retombent ? Ou vous avez entendu parler du fait que les cheveux implantés retombaient après l’opération et cela vous inquiète ? Je vous rassure tout de suite : il n’y a (normalement) pas de raison de paniquer !

Lorsque l’on réalise une greffe, on effectue en réalité un déplacement des racines des cheveux (les follicules, ces cavités dans lesquelles poussent les poils) de l’arrière du crâne vers les zones dégarnies

Mais une fois que ce déplacement est fait, il faut un peu de temps avant que les racines ne produisent à nouveau des cheveux.

Si la perte de cheveux entre 1 ou 2 mois post-greffe est un processus normal sur la zone implantée, il faut quand même vérifier que tout est en ordre et que cette chute de cheveux n’est pas inquiétante.

Je vous explique comment.

Sommaire

  1. Zoom sur la greffe et les étapes de la repousse
  2. Comment mettre toutes les chances de son côté pendant la repousse ?
    1. Adopter une bonne hygiène de vie
    2. Respecter les recommandations de l’équipe médicale
    3. Utiliser les bons produits 
  3. Les cas anormaux qui doivent vous alerter
    1. Le cas des implants qui tombent : rare, mais inquiétant
    2. Le cas particulier du shockloss

Zoom sur la greffe et les étapes de la repousse

Pour comprendre pourquoi il est normal que les cheveux implantés tombent après une greffe, revenons sur quelques-unes des étapes de la repousse. 

Déjà, il faut savoir que dans 95 % des cas, une greffe s’effectue sur crâne rasé. Cela signifie que lorsqu’on sort de l’opération, on a un effet “à blanc” avec les cheveux implantés et les cheveux naturels au même niveau.

J’écris “à blanc”, même si on a généralement le crâne un peu rouge à cause du processus de cicatrisation…

Mais si vous avez opté pour la meilleure technique de greffe, à savoir la greffe de cheveux FUE, vous pourrez normalement sortir de chez vous au bout de quelques jours sans que les traces de la greffe ne se voient.

À ce stade, vos cheveux implantés ne doivent pas tomber (si vous faites partie des 95 % qui ont effectué la greffe crâne rasé, ils sont très courts). Ils vont commencer à repousser un peu aux alentours de la 2e semaine suivant la greffe.

Et là, c’est le moment de ne pas s’emballer ! Certes, ils repoussent et c’est assez grisant quand on n’est plus habitué à voir ses cheveux pousser sur les zones dégarnies… Malheureusement, ça ne dure pas.

Entre 3 semaines et 1 mois après la greffe, les cheveux greffés (la partie extérieure du greffon) tombent, les follicules entrant en phase de sommeil le temps de s’enraciner correctement pour permettre à de nouveaux cheveux de pousser.

Spoiler alert (je préfère vous prévenir) : on peut se sentir vraiment mal à ce moment-là.

C’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé après ma propre greffe : quand mes cheveux implantés sont tombés, et que ceux naturels ont commencé à repousser, j’ai vraiment eu du mal à accepter mon reflet dans le miroir… On voyait beaucoup trop ma calvitie !

Le conseil Monsieur Cheveux

Je préfère vous prévenir : ce n’est pas forcément une étape facile. et elle peut durer jusqu’au 2e ou 3e mois après la greffe (jusqu’à ce que de nouveaux cheveux apparaissent. Mon conseil, c’est de ne surtout pas vous décourager !

J’ai mal vécu cette période alors que j’étais prévenu de ce qui allait arriver. 

Pour autant, d’autres personnes la vivent mieux : c’est le cas de Guillaume, l’un des membres de la team Monsieur Cheveux avec qui je discute du sujet dans cette vidéo intitulée “La greffe de cheveux va t’énerver” (au moins, vous le savez).

Lui était certes impatient de voir ses cheveux repousser, mais il a pris les choses avec plus de décontraction que moi… Comme quoi chacun gère comme il peut, même si la meilleure attitude est d’essayer de positiver au maximum !

Ce qu’il faut avoir en tête, c’est que la repousse peut prendre jusqu’à 12 mois. La clé, c’est la patience. Certes, vos cheveux vont retomber après la greffe… Mais c’est pour mieux pousser ensuite.

Comment mettre toutes les chances de son côté pendant la repousse ?

C’est une question légitime : puisque les cheveux implantés tombent avant de repousser… Que peut-on faire pour être sûr qu’ils repoussent bien ?

Voici quelques recommandations importantes.

Respecter les recommandations de l’équipe médicale – Le plus important

Vous le verrez si vous faites votre greffe avec Monsieur Cheveux : après l’opération, une bonne équipe médicale vous donnera des recommandations à respecter pour optimiser la repousse.

Mon conseil : suivez-les à la lettre.

Faites vos shampoings à la fréquence conseillée, protégez votre crâne des contacts directs, évitez de porter un casque, un bonnet ou une casquette les premières semaines… Bref, respectez les règles !

Utiliser les bons produits – Ce qu’on “oubliera” souvent de vous dire

Malheureusement, toutes les cliniques ne l’incluent pas dans leurs recommandations… Et c’est vraiment dommage

Au bout de 10 jours, il est vraiment nécessaire de reprendre ou de commencer à utiliser deux traitements capillaires : le Minoxidil et le Finastéride en gel.

Cette routine va non seulement permettre de favoriser la repousse des cheveux implantés, mais aussi empêcher que votre perte de cheveux continue d’évoluer.

Mettez en place cette routine, et soyez régulier : c’est en appliquant ces traitements tous les jours que vous obtiendrez les meilleurs résultats.

Adopter une bonne hygiène de vie – Le bonus (indispensable 😉)

Vous allez trouver que je radote, mais que ce soit après une greffe ou quand on n’a pas encore sauté le pas de la greffe et que l’on tente de stopper sa chute de cheveux grâce à des traitements anti-chute, avoir une bonne hygiène de vie est essentiel !

Pour rappel, l’alopécie androgénétique est causée d’une part par la DHT, un dérivé de la testostérone qui se fixe à la base des follicules et les asphyxie, et d’autre part par une mauvaise circulation sanguine dans le cuir chevelu.

Qui dit hygiène de vie pas terrible (consommation de tabac, d’alcool ou de drogue, mauvaise alimentation, etc.), dit stress oxydatif qui va créer une inflammation des follicules, et oxygène, nutriments et vitamines qui ne parviendront pas jusqu’aux cheveux.

Au contraire, une bonne hygiène de vie va constituer un vrai coup de pouce : en faisant du sport, on a une meilleure circulation sanguine et on apporte aux cheveux davantage de substances nécessaires à leur croissance… Idem quand on mange correctement !

Et cela vaut aussi bien quand on tente de stopper sa chute de cheveux qu’après la greffe au cours de la phase de repousse, puisqu’il faut là aussi nourrir les cheveux afin qu’ils croissent comme il faut.

Les cas anormaux qui doivent vous alerter

Attention, si la chute des cheveux implantés 3 semaines après la greffe est normale, il y a des cas anormaux qui doivent vous alerter.

Le cas des implants qui tombent : rare, mais inquiétant

Seuls les cheveux doivent tomber… Pas les racines ! Si vous observez un bulbe blanc au bout des cheveux qui tombent, c’est qu’il y a vraiment un problème

Ce problème peut être causé par : 

  • De la négligence/un manque de soin porté à votre crâne. Après la greffe, il faut impérativement le protéger des chocs, éviter de se cogner ou de se gratter, ne pas porter de casque et encore moins se raser… C’est beaucoup trop tôt.

  • Ou une greffe mal faite, ce qui arrive dans de rares cas. Si vous l’avez réalisée dans une clinique low cost, il se peut que le médecin vous ait survendu le nombre de follicules à implanter, et ait fait une mauvaise implantation.

Malheureusement dans ce cas, il n’y a pas vraiment de solution… Mais pas de panique, c’est très rare.

Le conseil Monsieur Cheveux

Quand on commence à voir des croûtes se détacher du cuir chevelu avec des petits cheveux à l’intérieur, il est très facile de penser qu’il s’agit d’un follicule.

Le premier réflexe que l’on a (et c’est tout naturel), c’est de se dire que l’on a perdu un follicule et de paniquer. Mais rassurez-vous, dans une grande majorité des cas, il ne s’agit que de la partie extérieure du follicule avec la croûte attachée autour du cheveu.

Lorsque vous avez une croûte avec très peu de longueur de cheveux dessous, et quelques cheveux qui sortent du dessus de la croûte, il est vraisemblable qu’il ne s’agisse que du cheveu qui se détache du follicule implanté.

Si vous perdez un implant, vous pourrez observer que la tige est longue, et qu’il y a une ou plusieurs petites boules noires à la racine. Ensuite, il est très probable que vous observiez un petit trou sur le cuir chevelu, là où se situait l’implant.

Quand les deux conditions sont réunies, il s’agit bien d’un implant qui s’est décroché.

Le cas particulier du shockloss

Attention : le shockloss n’a rien à voir avec vos greffons. Par contre, je pense qu’il est important de le mentionner dans cet article afin de ne pas confondre perte de cheveux post-greffe et shockloss.

Le shockloss, c’est une perte de cheveux réactionnelle qui provoque la chute des cheveux naturels (pas ceux que l’on vient d’implanter au cours de la greffe, donc).

Comme c’est réactionnel, c’est soit que vous n’avez tout simplement pas de chance, soit que le médecin vous a implanté trop de follicules, ou les a implantés trop près des follicules sains.

Dans un cas comme dans l’autre, gardez en tête qu’un shockloss est temporaire et que les cheveux vont généralement repousser au bout de 3 à 4 mois… Il arrive en revanche dans certains cas qu’une partie des cheveux ou l’ensemble ne repoussent pas. Ces cas sont moins fréquents, mais c’est une possibilité.

Conclusion

Si la chute des cheveux implantés est normale à 1 mois post-greffe, je vous conseille tout de même de mettre toutes les chances de votre côté pour que la repousse se passe bien.

En suivant ces conseils et en appliquant les bons produits (vous pouvez trouver les références que je conseille en vente sur le site de Monsieur Cheveux), vous devriez obtenir un bon résultat.

Et si vous hésitez encore à sauter le pas de la greffe, je vous invite à booker un entretien conseil avec l’un des membres de la team… C’est gratuit et l’opération peut changer votre vie !