Minoxidil et perte de cheveux
Le Guide Ultime

Minoxidil-le-guide-ultime

Si vous vous intéressez au sujet de la perte de cheveux depuis un moment, vous en avez sûrement déjà entendu parler : parmi les traitements anti-chute vraiment efficaces, on cite souvent le Minoxidil

Et pour cause : ce traitement marche vraiment ! J’en suis la preuve puisque j’en utilise moi-même au quotidien, et ce depuis pas mal d’années maintenant. 

Dans cet article, je vous propose un condensé de mon expertise sur le sujet, pour que vous ayez toutes les cartes en main au moment où vous souhaiterez l’utiliser.

Sommaire

  1. Qu’est-ce que le Minoxidil ?
    1. Minoxidil : un traitement médicamenteux
    2. Comment fonctionne le Minoxidil ?
    3. Le Minoxidil est-il vraiment efficace ?
  2. Sous quelle forme prendre du Minoxidil ?
    1. Zoom sur le Minoxidil liquide
    2. Quelques mots du Minoxidil en mousse
    3. Minoxidil oral : une bonne idée ?
  3. Minoxidil : comment l’utiliser ?
    1. Mettre en place sa routine
    2. Découvrez le Minoxidil que je préfère
  4. Les effets secondaires du Minoxidil
  5. F.A.Q Minoxidil
    1. Combien coûte un flacon de Minoxidil ?
    2. Où se procurer du Minoxidil ?
    3. Minoxidil : est-ce que ça peut marcher pour la barbe ?
    4. Faut-il utiliser un dermaroller en plus du Minoxidil ?

Qu’est-ce que le Minoxidil ?

Minoxidil : un traitement médicamenteux

La première chose à savoir concernant le Minoxidil, c’est qu’il s’agit d’un médicament.

C’est important que vous le sachiez, parce qu’on ne prend pas un traitement médicamenteux comme on avalerait un “simple” complément alimentaire.

Pour être très précis, on parle ici d’un médicament vasodilatateur et antihypertenseur, dont la formule C9H15N5O correspond en réalité à un dérivé de l’acide barbiturique. 

On est d’accord : ça fait beaucoup d’infos que vous n’allez sûrement pas retenir… Mais c’est pour que vous sachiez exactement de quoi il s’agit. 

Au départ, la molécule a été testée sur des chiens, en tant que traitement pour guérir les ulcères. Malheureusement, elle n’a pas eu l’effet escompté… 

Et ce n’est que lorsque l’on a commencé à l’utiliser pour ses propriétés antihypertensives (permettant de faire baisser la tension) que l’on a découvert ses effets sur les symptômes de l’alopécie androgénétique

Chez un certain nombre de patients traités avec ce médicament, les médecins ont observé une densification de la chevelure, voire une repousse… Ce qui leur a donné l’idée d’en faire un traitement contre la calvitie

Comment fonctionne le Minoxidil ?

Pour rappel, la perte de cheveux est causée par deux raisons principales : 

  • La présence de DHT, un dérivé de la testostérone qui se fixe à la base des follicules et les prive des substances nécessaires à leur croissance ;
  • Un appauvrissement de la circulation sanguine dans le cuir chevelu, dont les scientifiques n’ont pas encore totalement identifié la cause. La 1ère hypothèse serait que le cuir chevelu se tend avec l’âge, la 2nde que la DHT est aussi à l’origine de ce problème de circulation.

Qui dit circulation appauvrie, dit problème d’acheminement de l’oxygène, des nutriments et des vitamines nécessaires à la bonne croissance des cheveux… Et par conséquent, chevelure qui ne pousse pas bien puisqu’elle n’a plus grand-chose à se mettre sous la dent !

Mais alors quel est le rôle du Minoxidil ? 

En tant que vasodilatateur, ce médicament va détendre le cuir chevelu et favoriser la circulation sanguine, ce qui va garantir un meilleur apport en oxygène, en nutriments et en vitamines aux follicules.

Pour terminer, le Minoxidil a un autre effet positif sur la calvitie : il allonge la phase anagène (durant laquelle le cheveu pousse) du cycle de vie du follicule, et relance par conséquent la croissance des cheveux.

Le Minoxidil est-il vraiment efficace ?

C’est une question que l’on se pose forcément quand on commence à prendre un traitement : est-il vraiment efficace ?

Ayant moi-même besoin de preuves solides pour croire en l’efficacité d’un médicament, je ne vous demande pas de me croire sur parole.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des dizaines d’études sur le Minoxidil. Vous pourrez en retrouver une bonne partie dans les sources de cette étude publiée en 2019 (Minoxidil et son utilisation pour traiter les troubles capillaires).

Ces dernières permettent aujourd’hui d’affirmer que la chevelure se densifie après 3 à 4 semaines de traitement, mais aussi que l’on observe une augmentation du nombre de cheveux qui poussent et un allongement de la phase anagène. 

Bref, les publications scientifiques sur le Minoxidil sont légion. Et il faut bien le dire : quand l’efficacité d’un traitement est scientifiquement prouvée, c’est quand même plus facile de se sentir convaincu !

Sous quelle forme prendre du Minoxidil ?

Zoom sur le Minoxidil liquide

S’il y a une forme sous laquelle je vous recommande de prendre du Minoxidil, c’est bien la forme liquide. Je vais vous parler un peu plus bas de sa forme orale, mais je veux d’abord vous parler de ma propre routine. 

Si j’utilise le Minoxidil liquide, c’est parce que ses effets secondaires sont connus pour être moins importants que ceux du Minoxidil en cachets…

Ceci étant dit, la forme liquide ne conviendra pas forcément à tout le monde.

Pour faire court, le Minoxidil liquide est un promédicament, c’est-à-dire qu’il a besoin d’être activé lorsqu’il pénètre dans le cuir chevelu pour devenir efficace. 

Cette activation se fait par un mécanisme complexe appelé “activité de l’enzyme sulfotransferase”. Malheureusement, on n’observe pas ce mécanisme chez tous les individus… 

On considère que le Minoxidil liquide est efficace pour environ 50% des gens.

Quelques mots du Minoxidil en mousse

Je ne vais pas beaucoup m’attarder sur cette forme, tout simplement parce que les utilisations du Minoxidil liquide et du Minoxidil en mousse reviennent à peu près au même, tous deux étant des médicaments topiques

Ils ont donc un mode d’action identique, mais ce qui les différencie est leur texture. A vous de voir si vous préférez appliquer une mousse ou une lotion/un gel sur vos cheveux… Tout est affaire de préférence et je vous laisse juge de ce qui vous convient le mieux !

Minoxidil oral : une bonne idée ?

L’avantage du Minoxidil sous sa forme orale, c’est qu’il a une meilleure efficacité que le Minoxidil liquide (environ 90 %) et qu’il est quand même plus pratique à utiliser à première vue. 

Comme il est absorbé directement par l’organisme, il a plus de chances de provoquer des effets secondaires, et ces effets secondaires sont en général plus sévères.

En matière de traitement médicamenteux, je suis partisan du moindre risque… Je conseille donc le Minoxidil à appliquer en local s’il fonctionne sur vous, pour diminuer au maximum la probabilité d’observer ces effets secondaires !

Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce qui différencie le Minoxidil à appliquer en local du Minoxidil oral, je vous invite à regarder ma vidéo intitulée “Minoxidil lotion vs Minoxidil en cachet – c’est quoi le mieux ?”. 

Minoxidil : comment l’utiliser ?

Mettre en place sa routine

Le plus dur quand on commence à prendre un traitement, c’est de mettre en place une routine, d’autant plus quand il s’agit d’un traitement de fond à prendre sur une longue durée.

Le conseil Monsieur Cheveux

Que vous choisissiez d’appliquer du Finastéride en gel, du Minoxidil ou de faire des séances de microneedling avec un dermaroller pour ralentir votre calvitie, le conseil le plus précieux que je puisse vous donner, et que je répète en permanence, c’est d’être régulier.

Prenez des habitudes, fixez-vous des rendez-vous… En bref, si vous commencez un traitement, faites-en sorte de vous y tenir

En matière de traitement anti-chute, la régularité est indispensable, et ce n’est qu’en étant régulier que vous parviendrez à des résultats satisfaisants.

Pour revenir à la routine à mettre en place, je vous conseille d’appliquer du Minoxidil liquide ou en mousse deux fois par jour, à raison d’1 mg par application (environ une pression complète). Voici les étapes à suivre au moment de chaque application :

  • D’abord, lavez-vous les mains. Vous allez toucher votre cuir chevelu, et vous devez donc avoir les doigts parfaitement propres ;
  • Ensuite, déposez la dose sur le bout de vos doigts avant de l’appliquer directement sur l’ensemble du cuir chevelu, en massant pendant 30 à 40 secondes pour vous assurer que la substance pénètre bien ;
  • Et enfin, laissez sécher à l’air libre.

Si vous avez des cheveux longs ou mi-longs, faites bien attention à ce que le Minoxidil soit appliqué sur le cuir chevelu, en écartant les différentes parties de votre chevelure pour pouvoir déposer des gouttes de produit directement sur le crâne. 

Vous pouvez aussi ajouter à cette routine un massage du cuir chevelu : ça ne prend pas beaucoup de temps mais ça permet de maximiser les chances d’activer la circulation sanguine. 

ATTENTION, si vous décidez d’arrêter d’utiliser du Minoxidil, n’arrêtez pas de manière brutale (sauf en cas d’effets secondaires). Diminuez progressivement le nombre d’applications sur plusieurs semaines jusqu’à arrêter totalement.

Découvrez le Minoxidil que je préfère

En matière de Minoxidil, chacun a son avis. Dans cette vidéo sur le meilleur Minoxidil, je discute d’ailleurs avec Guillaume et Pierre de ceux que nous avons testés en commun… Et nous avons chacun un avis assez tranché !

Personnellement, j’ai longtemps utilisé du Minoxidil sous forme de mousse (on peut le voir dans cette vidéo qui répond à la question “Le Minoxidil fait-il repousser les cheveux ?”), mais je suis désormais adepte du Minodril 5 % qui se présente sous forme liquide. 

C’est mon préféré pour plusieurs raisons : son applicateur le rend plus facile à utiliser que tous les autres que j’ai pu tester jusqu’ici, il est plus équilibré que ses concurrents, ni trop gras ni trop sec… Bref, pour l’instant je n’ai pas trouvé mieux. 

Vous pouvez le commander ici.

Les effets secondaires

Je vous le disais au début de l’article : le Minoxidil est un médicament. Comme tout traitement médicamenteux, il a donc l’inconvénient de pouvoir provoquer des effets secondaires (plus probables de survenir lorsqu’on prend la version orale). 

Jusqu’ici, il a été rapporté que le Minoxidil pouvait éventuellement provoquer

  • Des oedèmes ;
  • De la rétention d’eau ;
  • Des soucis cardiovasculaires ;
  • Des maux de tête ;
  • Des éruptions cutanées ;
  • Et des démangeaisons au niveau des yeux. 

Il faut quand même préciser que ces effets secondaires sont observés chez les individus prenant un traitement au Minoxidil dosé entre 10 et 15 mg, et que la posologie pour le traitement de l’alopécie est de 5 mg…

Même en version orale, ces effets secondaires sont donc loin d’être systématiques !

F.A.Q Minoxidil 

Combien coûte un flacon de Minoxidil ?

C’est une question qui revient souvent, et c’est normal étant donné que l’on parle d’un traitement à prendre sur une longue durée… La question du prix !

Le problème, c’est que les tarifs varient du simple au double. Pour vous donner une idée, le Minoxidil Bailleul (qui selon moi laisse la chevelure un peu trop grasse) coûte 25 € pour 3 mois, tandis que le Minodril 5 % (celui que je préconise) coûte 50 € pour 3 mois.

À vous de voir en fonction du budget dont vous disposez/que vous êtes prêt à mettre dans ce traitement… Ce que je peux vous conseiller, c’est d’en tester plusieurs : vous saurez très vite lequel a votre faveur !

Où se procurer du Minoxidil ?

Vous pouvez vous procurer du Minoxidil en pharmacie ou sur internet.

Pour commander celui que j’utilise, c’est ici !

Minoxidil : est-ce que ça peut marcher pour la barbe ?

C’est une autre question que pas mal d’hommes se posent : le Minoxidil contribue-t-il à faire pousser la barbe ?

À première vue, on pourrait se dire que logiquement oui… Et c’est vrai. Mais il faut quand même garder en tête que ce médicament a un effet sur les follicules. Il n’aura donc un effet qu’aux endroits où les follicules sont déjà présents. 

Si ceux-ci sont absents de sous la peau de votre visage, vous ne pourrez pas magiquement en faire apparaître, et vous aurez pris le traitement pour rien. Le mieux, c’est d’essayer, et d’observer attentivement les effets… S’il n’y en a aucun, autant arrêter. 

Faut-il utiliser un dermaroller en plus du Minoxidil ?

Je ne dirais pas qu’il “faut”, mais qu’associer les routines entre elles (si elles sont compatibles) est une très bonne idée

En l’occurrence, il a été prouvé qu’utiliser un dermaroller en complément du Minoxidil (en local) est bien plus efficace que l’utilisation du Minoxidil seule. 

Est-il indispensable d’utiliser du Minoxidil après une greffe de cheveux ?

Chez Monsieur Cheveux, on encourage vivement nos clients à utiliser du Minoxidil après une greffe. C’est un des éléments presque indispensables à une bonne repousse (ce que ne vous diront pas la majorité des cliniques). 

Si vous n’avez pas encore fait votre greffe de cheveux, il y a d’autres points à connaître absolument avant de passer à l’action. Si vous souhaitez être accompagnés dans votre projet de greffe de cheveux, vous pouvez prendre un appel conseil gratuit avec un membre de mon équipe ! 

Je souhaite réserver un appel conseil