Dermaroller pour ralentir la calvitie
Comment ça marche ?

dermaroller calvitie
Si je vous disais qu’il existe une routine non médicamenteuse qui ralentit la calvitie et redonne de la densité à la chevelure, vous me croiriez ?  Vous devriez ! Dans cet article, je vous parle d’un outil très simple, qui à raison de quelques minutes d’utilisation par semaine, contribue à mettre un frein à la perte de cheveux et stimule la repousse Cet outil, c’est le dermaroller, et je vous explique en quoi il consiste et comment vous en servir correctement.  C’est parti ! Sommaire 
  1. Qu’est-ce qu’un dermaroller ?
    1. Le microneedling, c’est quoi ?
  2. Dermaroller et perte de cheveux, on fait le point
    1. Le microneedling, une solution contre la perte de cheveux
    2. Faut-il associer le dermaroller au Minoxidil ?
  3. Comment utiliser un dermaroller ? 
    1. Microneedling : la technique à utiliser
    2. La routine microneedling à mettre en place
  4. Quel dermaroller choisir ? 
  5. Microneedling : l’erreur à éviter

Qu’est-ce qu’un dermaroller ?

Contrairement à ce que son nom indique, le dermaroller n’a rien à voir avec un sport de glisse ! Blague à part, pour vous expliquer exactement à quoi sert cet outil, il me faut d’abord vous parler de la technique du microneedling.

Le microneedling, c’est quoi ?

On appelle aussi cette technique “dermarolling” ou “aiguilletage de la peau” (vous allez comprendre pourquoi) : le microneedling consiste à passer un petit rouleau planté de micro-aiguilles sur le cuir chevelu. Dit comme ça, ça peut paraître un peu barbare… Mais je vous rassure, vous ne risquez rien ! Ces aiguilles, qui mesurent entre 0,25 et 1,5 mm, ne vont pas vous blesser, seulement créer de minuscules lésions sur la couche superficielle de votre peau. Généralement, ce phénomène est recherché dans le traitement des cicatrices laissées par l’acné, de la réduction des rides ou afin de réparer les brûlures provoquées par les coups de soleil. En effet, il permet à la peau de mieux absorber les traitements appliqués en local, mais aussi de favoriser l’apparition de facteurs de croissance, une substance capable de stimuler l’apparition de nouvelles cellules. S’il y a quelques années, le microneedling était encore réservé aux cliniques, il est désormais accessible à tous, puisque l’on peut se procurer facilement un dermaroller et l’utiliser soi-même… Mais encore faut-il savoir s’en servir correctement !

Dermaroller et perte de cheveux, on fait le point

Dans le traitement de l’alopécie androgénétique et de ses symptômes, le dermaroller contribue à une meilleure assimilation du Minoxidil grâce aux microperforations que son utilisation fait sur la peau, mais pas seulement.

Le microneedling, une solution contre la perte de cheveux

Dans le traitement de la calvitie, le microneedling va agir de deux manières différentes :
  • Comme expliqué ci-dessus, il va booster l’efficacité du Minoxidil (si vous souhaitez savoir quel Minoxidil est mon préféré, c’est par ici) grâce à la formation de microlésions sur la peau qui vont faciliter son assimilation ;
  • Et au moment de cicatriser, il va également favoriser la multiplication des follicules grâce à l’apparition de nouvelles cellules, ce qui va contribuer à stimuler la repousse des cheveux.
Une étude portant sur les effets du microneedling sur l’alopécie androgénétique parue en 2013 dans l’International Journal of Trichology démontre d’ailleurs très bien ce double effet positif. En effet, elle permet de comparer les résultats observés chez un groupe d’hommes ayant appliqué du Minoxidil seul avec ceux d’un autre groupe semblable ayant suivi un traitement à base de Minoxidil et de microneedling… Et le résultat est assez flagrant ! Au sein du premier groupe (Minoxidil seul), 4,2 % des patients ont remarqué une repousse significative de leurs cheveux, contre 82 % au sein du second groupe (Minoxidil + utilisation du dermaroller). 

Faut-il associer le dermaroller au Minoxidil ?

Si vous avez lu la partie précédente jusqu’au bout, il y a assez peu de suspense autour de cette question et vous connaissez déjà la réponse : oui, je vous conseille fortement d’associer votre routine de microneedling avec l’utilisation de Minoxidil en local (liquide ou mousse).  Ceci étant, l’utilisation du dermaroller seule est toujours mieux que de ne mettre en place aucune routine !

Comment utiliser son dermaroller ?

Associer les routines et les traitements anti-chute vraiment efficaces, c’est toujours une bonne idée… Mais à condition de bien savoir les effectuer dans les règles de l’art ! Dans cette partie, je vous détaille exactement comment vous y prendre.

Microneedling : la technique à utiliser

Procédez par zone à traiter (celles sur lesquelles vous observez la perte la plus importante), en faisant rouler le dermaroller entre 2 et 3 fois horizontalement, puis verticalement, puis en diagonale, à raison d’un tour complet de dermaroller par seconde environ.   L’important, c’est que vous le fassiez rouler dans toutes les directions.  Il existe 2 techniques différentes : 
  • L’applicationlégère du dermaroller : vous ne devez sentir ni douleur ni créer de tache de sang.
  • L’application ferme du dermaroller : vous devez sentir un léger inconfort. La pression doit être à la limite de vous créer des micros gouttelettes de sang (de la taille d’une pointe d’aiguille sur le cuir chevelu). Ces micro gouttelettes doivent disparaître immédiatement lorsque vous vous rincez la tête.
Attention, vous ne devez jamais aller jusqu’à saigner réellement du cuir chevelu !

La routine microneedling à mettre en place

Comme chacun des traitements que je vous recommande ici, je l’ai testé pour m’assurer qu’il était vraiment efficace… Voici donc mes recommandations pour la mise en place de votre routine de microneedling : 
  • Jour 1 : séance d’application ferme (1 par semaine) : cette séance prend en général une quinzaine de minutes suivant la taille de la zone dégarnie. Si cela dure plus longtemps, c’est que vous êtes en train de repasser le dermaroller trop de fois sur la même zone et dans le même sens, et ce n’est pas bon ;
  • Jours 2 et 3 : pause ;
  • Jour 4 à 7 : éventuellement une séance d’application légère par jour.

Hygiène et dermaroller, les règles à respecter

Si vous faites le choix de réaliser vous-même vos séances de microneedling à la maison (et pas en clinique), commencez par vous assurer que votre dermaroller est bien stérilisé avant de l’utiliser, en le faisant bouillir ou en le trempant dans de l’alcool à 90°C (sans oublier de le faire sécher avant utilisation). Faites aussi très attention à avoir les mains impeccables avant de prendre votre dermaroller, j’insiste ! Enfin, faites en sorte d’avoir le cuir chevelu propre et sec au moment d’appliquer votre dermaroller, afin de limiter au maximum le risque d’infection. Une fois que ces conditions sont réunies, vous pouvez vous lancer !

Quel dermaroller choisir ?

Personnellement, je vous conseille de choisir un dermaroller avec une taille d’aiguille d’1 mm. Opter pour un dermaroller avec des aiguilles plus grandes augmentera le risque de vous faire mal, sans pour autant être plus efficace pour la repousse de vos cheveux.

Microneedling : l’erreur à éviter

Vous l’aurez compris : une fois que l’habitude est prise, la routine du microneedling n’est pas bien compliquée à réaliser… Mais la première erreur à ne pas faire, c’est justement de ne pas s’y tenir ! Comme pour toute routine, la clé est la régularité. Si vous le faites une fois et que vous ne poursuivez pas ensuite, vous risquez de ne pas observer de résultat satisfaisant… Et de vous décourager complètement.  Ce que je vous conseille, c’est donc de vous forcer à le faire les premiers temps, en mettant par exemple un RDV à l’agenda pour y penser… Et vous verrez qu’à force, ce RDV va devenir une habitude à laquelle vous ne pourrez plus déroger.
Le conseil Monsieur Cheveux Attention à ne pas utiliser de dermaroller si vous avez des problèmes de peaux ou de santé particuliers au niveau de votre cuir chevelu ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à vérifier avec votre médecin traitant.
En clair, le microneedling est l’une des solutions efficaces pour lutter contre la calvitie et stimuler la repousse des cheveux. Mon conseil, c’est donc de ne pas hésiter une seconde à commander votre dermaroller ! Et si  jamais vous souffrez de votre perte de cheveux et que vous souhaitez explorer la piste de la greffe de cheveux, n’hésitez pas à contacter l’un des experts Monsieur Cheveux. Il fera un diagnostic de votre chevelure et pourra vous conseiller sur les prochaines étapes.