Comment lutter contre la perte de cheveux ... et préserver votre chevelure

smiling-man-lutte-perte-de-cheveux

Quelques astuces simples pour lutter contre l'alopécie

La perte de cheveux ou « alopécie androgénétique » est un véritable fléau qui n’épargne aucune catégorie d’âges car elle sévit aussi bien chez les vingtenaires que chez les octogénaires. Toutefois dans des proportions différentes. On estime que 60 % de la population masculine sera concerné entre l’age de 20 et 60 ans. Raison de ne pas rester sans rien faire à se tourner les pouces. Car oui, il est possible de ralentir voire stopper la chute de cheveux.

Pourquoi perd-on ses cheveux?

Il y a de nombreuses raisons qui font que l’on peut perdre ses cheveux (maladie dermatologique, auto-immune, choc psychologique etc…) et le rôle des facteurs environnementaux tels que le stress, la pollution, l’ alimentation, des carences en vitamines etc… contribue également à accélérer, voire déclencher le phénomène de la perte de cheveux. Toutefois, il s’agit bien de « l’alopécie androgénétique » qui frappe le plus chez les hommes, et qui crée cette perte progressive et à priori inéluctable. 

Chez les hommes atteints d’alopécie androgénétique, il s’agit d’une hormone – la DHT – qui entraîne la perte de cheveux. La testostérone, très utile au développement de la masculinité, se transforme en DHT sous l’effet d’une enzyme appelée 5 alpha réductase.

 

Cette DHT vient se fixer à la racine des follicules et les enserre progressivement, ce qui limite l’apport de vitamines, nutriments et d’oxygène aux cheveux, et contribue à déprécier la qualité des cheveux. Les cheveux poussent alors moins rapidement, ils perdent de l’épaisseur et de la coloration, puis se miniaturisent. Une fois miniaturisée, l’organisme considère les cheveux comme un corps étranger et les pousse vers la surface. Les cheveux tombent alors de manière définitive.

Ce que l’on sait de la DHT

  • La DHT est favorisée dans un milieu pauvre en oxygène. Moins il y a d’oxygène plus le taux de DHT augmente.
  • La DHT est également favorisée par le stress.
  • La DHT provient de la transformation de la testostérone sous l’effet d’une enzyme 5 alpha réductase
  • La DHT restreint l’apport de vitamines au niveau du cuir chevelu.
  • Il est possible de limiter la création ou l’effet de la DHT.

"Il existe des moyens connus pour lutter contre l'alopécie et stopper sa perte de cheveux"

Nous avons mis au point une box avec les trois produits essentiels pour stopper votre perte de cheveux. Découvrez la ici!

1) Améliorer la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu

Quand on perd ses cheveux il est important d’améliorer la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu par le biais de massage du cuir chevelu, et en utilisant des produits qui vont contribuer à optimiser l’apport en oxygène. Le produit le plus connu et le plus efficace sur le marché est le minoxidil 5%. Il s’agit d’un médicament qui était d’abord utilisé contre l’hypertension artérielle et les scientifiques se sont aperçus au cours d’expériences qu’il contribuait à faire repousser des cheveux. Il est désormais utilisé en lotion sur le cuir chevelu et plusieurs études scientifiques ont prouvé son efficacité dans la repousse des cheveux. Par ailleurs son effet vasodilatateur et anti-hypertenseur augmente l’apport de sang et d’oxygène dans le cuir chevelu, ce qui rend le milieu moins favorable à la conversion de testostérone en DHT.

2) Augmenter l’apport de vitamines spécifiques à la production et à la croissance des cheveux

La carence en certaines vitamines peut ralentir la production et la croissance des cheveux, si vous ajoutez à cela un milieu pauvre en oxygène et la présence de DHT qui va progressivement « étouffer » le follicule; alors vous obtenez la combinaison parfaite pour une perte de cheveux massive et rapide. Il est donc important de consommer les vitamines, nutriments, minéraux nécessaires à la croissance des cheveux. Or notre régime alimentaire n’est plus aussi riche et varié qu’il le fût… par conséquent nous ne bénéficions plus des apports nécessaires en vitamines et nutriments spécifiques à la pousse de cheveux. C’est pourquoi il existe désormais des complexes vitaminés qui couvrent tous ses besoins et qui vont combler les manques induits par notre « mauvaise » alimentation. Ces complexes peuvent être pris quotidiennement et ils s’avèrent très efficaces dans la production de cheveux plus forts et plus épais.

3) Avoir un cuir chevelu sain, et propre

Certaines maladies du cuir chevelu comme la dermite séborrhéique, le psoriasis et d’autres affections comme un excès de sebum peuvent entrainer une chute de cheveux. Il est donc important de prendre soin de son cuir chevelu et d’utiliser des produits les plus naturels possibles sans sulfate et paraben. Ces maladies ou affections peuvent avoir des causes variées mais il est alors important de prendre soin de son cuir chevelu et d’avoir les bons réflexes. Ne pas utiliser d’eau trop chaude sur le cuir chevelu lorsque l’on prend sa douche ou effectue un shampoing, car cela peut déclencher des excès de sebum ou un stress au niveau de la peau et contribuer à provoquer des affections dermatologiques. Ne pas laisser des produits coiffants plusieurs jours sur sa tête sans les rincer, sous peine d’encombrer les pores du cuir chevelu et empêcher une bonne oxygénation des pores, et de créer des calcifications. Certaines pellicules (calcifications) peuvent également engendrer ou contribuer à la perte de cheveux. Il existe des shampoings spécialement dédiés au cuir chevelu avec perte de cheveux. Ils contiennent généralement des anti-fongiques efficaces contre les affections du cuir chevelu, ils sont sans sulfates. Il assainissent le cuir chevelu et peuvent également contenir des anti-DHT. Ces shampoings sont de véritables alliés pour les personnes qui souffrent de l’alopécie.

4) Limiter la production de DHT au niveau des follicules

Sous l’effet de l’enzyme 5 alpha réductase la testostérone peut se transformer en DHT et entrainer la perte de cheveux. Toutefois il est possible d’empêcher cette conversion et de limiter la production de DHT et ses effets en prenant des inhibiteurs de DHT. Ces inhibiteurs de DHT peuvent être trouver sous forme naturelle dans certaines graines ou plantes comme : les graines de courge, le saw palmetto ou sous forme médicamenteuse comme dans le finastéride en comprimé ou en gel. Il existe également certains produits anti-DHT comme le kétoconazole que l’on peut trouver dans certains shampoings et qui en plus de leur effet anti-DHT vont avoir un effet bénéfique sur le plan dermatologique. Certains complexes vitaminés pour les cheveux vont également contenir des anti-DHT naturels.

On a également mis en évidence que la DHT avait du mal à se développer dans un milieu riche en oxygène, d’où l’importance de bien stimuler sa circulation sanguine pour réduire la production de DHT.

 Il n’est pas possible de faire repousser des cheveux déjà tombés… Vous avez donc tout intérêt à mettre rapidement en application ces quelques conseils dés les premiers signes d’affinement de votre chevelure. Vous ralentirez alors considérablement la perte de cheveux et vous pourrez préserver une chevelure fournie et forte de jeune premier et cela peu importe votre âge. 

DÉCOUVREZ NOTRE BOX
ANTI-CHUTE

NOUS AVONS SÉLECTIONNÉ LES MEILLEURS PRODUITS POUR REDONNER FORCE ET DENSITÉ À VOS CHEVEUX.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Des produits efficaces pour stopper la chute de cheveux !

En continuant de naviguer sur notre site, vous acceptez les CGU et notre politique de confidentialité.