Greffe de cheveux
Découvrez 7 avant-après réussis !

Avant-après greffe Rémy

J’en suis la preuve : la greffe de cheveux fonctionne vraiment ! 

Ceci dit, au-delà de l’expertise du médecin (qui est un critère déterminant, voilà pourquoi je vous déconseille de vous adresser à des cliniques low cost), plusieurs facteurs influencent grandement le résultat d’une greffe de cheveux : 

  • Le type de la perte : plus on a une perte étendue, plus l’obtention d’un bon résultat est compliquée (d’autant plus que cela est lié à d’autres facteurs listés ci-dessous) ;

  • La nature des cheveux : forcément, des cheveux naturellement épais donneront davantage une impression de densité que des cheveux fins ;

  • Le nombre de follicules que l’on choisit d’implanter : évidemment, plus on en implante, plus la chevelure a des chances de paraître dense (attention, cela ne justifie pas d’implanter le plus de follicules possibles) ;

  • Le ratio, autrement dit le nombre de cheveux par racine : là encore, plus il est élevé, meilleur sera le résultat. 

Une bonne stratégie de greffe prend en compte ces différents facteurs, et s’adapte aux particularités de chaque individu.

Chaque résultat est unique, puisqu’il dépend des facteurs que l’on vient d’énoncer. Et c’est justement parce que tous ces points jouent sur le résultat final qu’il est bon de regarder plusieurs avant-après différents. 

Ci-dessous, je vous en présente 7, avec pour chacun leur nature de cheveux et le type de perte, le nombre de follicules implantés, et le ratio.

Au-delà d’être clients Monsieur Cheveux, le point commun de ces 7 hommes est qu’ils ont tous obtenu un super résultat et sont très satisfaits de leur nouvelle apparence.

L’avant-après de Pierre

Avant-après greffe Pierre

D’abord, je veux vous parler de l’avant-après de Pierre, l’un des membres de l’équipe Monsieur Cheveux.

C’est un ancien collègue de Guillaume – dont j’évoque les résultats de greffe de cheveux FUE DHI dans une de mes vidéos YouTube – tous deux ayant rejoint l’aventure Monsieur Cheveux en tant que consultants capillaires (en charge des entretiens conseil). 

Pierre a 32 ans, une chevelure frisée avec un ratio de 2,67 cheveux par follicule, et lorsqu’il a décidé de sauter le pas de la greffe, il perdait ses cheveux sur la partie frontale, les golfes et la tonsure. Par conséquent, 2307 follicules lui ont été implantés.

Autrement dit, une opération plutôt raisonnable en nombre de greffons, destinée à couvrir ses zones de perte. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, la greffe a donné de superbes résultats… Avec une repousse que toute l’équipe jalouse.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur sa greffe, je vous invite à regarder cette vidéo YouTube, dans laquelle je discute avec lui de son résultat fou à 1 an post op. Vous allez voir, c’est vraiment impressionnant !

L’avant-après de Vincent

Avant-après greffe Vincent

Vincent, quant à lui, est coiffeur de formation… Autant dire que des cuirs chevelus présentant les symptômes d’une greffe ratée, il en a vu passer ! 

Pour cette raison et parce qu’il souhaitait obtenir le meilleur rendu possible, il a fait confiance à Monsieur Cheveux pour sa propre greffe, après avoir vu nos avant-après de greffe au terme de longs mois de recherche sur les différentes techniques et cliniques.

Vincent a 30 ans, les cheveux lisses et un ratio de 2,73 cheveux par follicule. Ce qui l’a conduit à opter pour une greffe, c’est une perte principalement localisée sur la ligne frontale

Pour regarnir ces zones, 1804 follicules lui ont été implantés, et quand nous avons préparé ensemble son projet de greffe, il a insisté sur l’importance de créer une ligne frontale qui ait l’air la plus naturelle possible. 

Il semble que le résultat soit plutôt au rendez-vous ! D’ailleurs, il est tellement satisfait qu’il est devenu notre partenaire en Suisse, après avoir lancé l’application de coiffure à domicile Cut’n’Brush

L’avant-après de Rémy

Avant-après greffe Rémy

Rémy est la preuve que je ne tourne pas mes vidéos YouTube pour rien, puisqu’il a connu Monsieur Cheveux en visionnant celle que nous avons tournée avec Guillaume au sujet de son résultat à 5 mois ! Il s’est beaucoup identifié à lui, ayant la même nature de cheveux.

Tous deux ont des cheveux lisses et fins, avec pour Rémy un ratio de 2,33 cheveux par follicule et une perte au niveau du vertex et de la ligne frontale survenue entre ses 33 et ses 36 ans. Une alopécie androgénétique qu’il n’a pas vraiment vécue comme une surprise…

Puisque comme il l’explique dans cette interview sur son résultat à 8 mois post-greffe, avec un père et un grand-père chauves, Rémy a très tôt intégré qu’il perdrait ses cheveux. Il s’est donc intéressé aux traitements anti chute efficaces assez tôt

Et pendant le confinement, il a dû se raser la tête, ce qui lui a permis de constater qu’il était de temps de passer à l’étape supérieure. Le médecin a procédé à l’implantation de 3819 follicules… Et Rémy a ainsi obtenu un super résultat !

L’avant-après de Sébastien

Avant-après greffe Sebastien

Au sujet de Sébastien, j’aime bien dire qu’il a un talent fou pour réparer toutes sortes de choses… Excepté la densité de sa chevelure ! 

Blague à part, ses cheveux lisses et fins commençaient à tomber au niveau des golfes et de la ligne frontale, et il comptait beaucoup sur la greffe pour retrouver du volume. Il a un ratio légèrement supérieur à la moyenne (2,09), et sa greffe a nécessité 1669 follicules

Lors du Hair’Tour organisé en 2021 pour aller à la rencontre de nos clients, nous l’avons fait parler de sa greffe dans une vidéo un peu spéciale intitulée “2 potes parlent de greffe de cheveux sans tabou”. 

À voir absolument si vous voulez constater le résultat de Sébastien (qui est largement à la hauteur de ses espérances, il parle même de ses cheveux comme “de son bébé” !), mais aussi si vous hésitez encore… 

Le visionnage devrait vous aider !

L’avant-après de Ludovic

Avant-après greffe Ludovic

Étant coiffeur dans un grand salon parisien, Ludovic fait lui aussi partie des gens qui savent très bien l’importance de faire appel à une équipe expérimentée quand on souhaite bénéficier d’une greffe de cheveux au rendu naturel. 

Il perdait ses cheveux (lisses et fins, avec un ratio de 2,77) sur la zone avant de son crâne, et a donc commencé à se renseigner sur la technique FUE DHI suite au retour d’expérience d’un de ses clients. 

Comme son client avait opté pour une greffe à Athènes, Ludovic a contacté Monsieur Cheveux après avoir découvert que nous faisions aussi appel à une clinique grecque pour réaliser les interventions de nos clients. 

Il souhaitait obtenir la même qualité d’implantation que celle observée chez son client à lui. Et finalement, sa greffe qui a requis l’implantation de 2034 follicules… Et il en est très satisfait !

L’avant-après de Pascal

Avant-après greffe Pascal

Avec une femme coiffeuse, Pascal aurait eu du mal à cacher sa calvitie… Au moment de se tourner vers Monsieur Cheveux pour sa greffe, il souffrait d’une perte assez importante au niveau de la zone avant et du vertex. 

Ses cheveux étant lisses et fins avec un ratio de 2,21 (pile au niveau de la moyenne), 3654 follicules lui ont été implantés. 

Finalement, le résultat semble le satisfaire autant qu’il fait plaisir à sa femme, qui avait l’habitude de lui faire des coupes et peut de nouveau exercer son talent sur ses cheveux… 

Deux heureux pour le prix d’un !

Vous le voyez, nos clients prêts à témoigner en faveur de la greffe de cheveux FUE DHI sont nombreux. Si vous aussi, vous souhaitez sauter le pas, n’hésitez pas à réserver un entretien conseil avec l’un des membres de la team.

Je souhaite réserver un appel conseil

Le conseil Monsieur Cheveux 

Chaque résultat de greffe donne des résultats différents. Si je vous conseille de vous imprégner de ces avant-après, c’est parce qu’ils peuvent vous aider à vous décider. 

En revanche, je vous invite à avoir des attentes raisonnables quant au résultat de la greffe, car les docteurs ne sont pas des magiciens et ils doivent composer avec de nombreux paramètres afin d’apporter un résultat naturel, esthétique et pérenne dans le temps.

Aussi je vous déconseille de trop vous comparer à d’autres personnes (ayant elles aussi fait une greffe).

Déjà, parce que dans la vie en général, vous comparer à d’autres ne vous rend pas plus heureux… Ensuite, parce que votre résultat de greffe dépendra (comme expliqué en introduction) de nombreux facteurs – notamment génétiques – qui vous sont propres.

Gardez-le bien en tête !